Claude Finkelstein remet l’insigne de chevalier de l’Ordre National du Mérite à Pascal Mariotti

Article rédigé par le

Claude Finkelstein remet l’insigne de chevalier dans l’Ordre National du Mérite à Pascal Mariotti

Communiqué de presse du 12.09.2017

 

Sur la photo, de gauche à droite : Laurent Furst (ami de Pascal Mariotti) ; Olivier Véran, Député de l’Isère ; Claude Finkelstein, Présidente de la FNAPSY ; Pascal Mariotti, Directeur Général du CHAI et Christian Coigné, Vice-Président du conseil départemental et Président du conseil de surveillance du CHAI.

Crédit photo : direction de la communication du Centre Hospitalier Alpes-Isère.

 

Ce fut un moment hautement symbolique selon Claude Finkelstein car c’est la toute première fois qu’un représentant des usagers de la psychiatrie remettait une telle distinction à un professionnel.

 

C’est en effet dans les salons du conseil départemental de l’Isère que Pascal Mariotti, Directeur du Centre Hospitalier Alpes-Isère (CHAI) à Saint-Egrève, a reçu le jeudi 7 septembre 2017 l’insigne de chevalier dans l’Ordre Nationale du Mérite des mains de Claude Finkelstein, Présidente de la FNAPSY (Fédération Nationale des Associations d’usagers en PSYchiatrie) en présence de sa famille, d’amis et de collègues ainsi que de nombreuses personnalités. 

 

Après presque trente années passées dans l’hôpital et le service public de santé, Pascal Mariotti a souhaité centrer son propos sur l’attention et les soins dûs aux patients et à leur entourage, et partant sur la nécessité de mieux appréhender la réalité de leur quotidien en tant que patients, personnes et citoyens. Solliciter Claude Finkelstein pour lui remettre cet insigne s’est donc imposé naturellement.

 

C’est d’abord à elle, pour ce qu’elle représente, son engagement, ses combats, son exigence et son humanité qu’il a voulu rendre hommage, et à travers elle à l’ensemble des personnes confrontées à la maladie et aux soins, mais aussi engagées dans la transformation des prises en charges et l’accès à plus d’autonomie dans leur vie.

 

Pascal Mariotti a également remercié et rendu hommage à Olivier Véran, Député de l’Isère, et à Christian Coigné, Vice-Président du conseil départemental et Président du conseil de surveillance de l’hôpital, pour leurs idées nouvelles, leur soutien et leur engagement dans la transformation de l’institution au bénéfice des habitants.

 

« Gestionnaire il l’a montré en tant que Directeur du groupement UNI HA, modernisant les fonctions logistiques des principaux établissements. Homme de cœur sachant travailler en réseau, il l’a montré par son action pour le respect de patients en tant que Directeur, par son engagement à l’ADESM (Association des Etablissements participant au service public de Santé Mentale) et au sein de la filière psychiatrique Rhône Alpes » a confié Claude Finkelstein dans son discours introductif.

 

Sa venue à Grenoble a également été l’opportunité de rencontrer les représentants et associations d’usagers de la psychiatrie actifs au CHAI et engagés dans son projet d’établissement. Mais aussi de travailler avec les associations, le Centre ressources régional des métiers et compétences de la psychiatrie et de la santé mentale, et l’Université des Patients de Grenoble (UDPG) autour des questions de la place et du rôle des patients auprès et en soutien de leur pairs, qu’il s’agisse de leurs activités, des formations (DU) qui commenceront à Grenoble dès le 14 septembre pour 10 d’entre eux et des voies de développement des pairs patients en France.